Depuis un an le numéro 2 du Saint siège espionne tout le vatican

Publié le par lecatholicismealalumieredelabible

 

Le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat de la cité du Vatican. (Photo : Wikimedia Commons)Les secrets ne sont désormais plus à l'abri nulle part, même pas au Vatican. Depuis un an, en effet, tous les mails, appels téléphoniques, rencontres et conversations ont été méticuleusement mis sous contrôle, sur ordre du cardinal Tarcisio Bertone, par la gendarmerie vaticane dirigée par le général Domenico Giani, un ancien responsable des services secrets italiens qui pourrait quitter le Saint-Siège dans les prochaines semaines pour un poste aux Nations-Unies.

Tout a démarré en septembre 2012 quand ont commencé à circuler les premières lettres de menaces contre Tarcisio Bertone et les premières fuites de documents confidentiels. La plus vaste opération d'espionnage jamais réalisée jusqu'à aujourd'hui au sein du Palais apostolique a alors été mise en oeuvre. Selon certains, elle aurait encore cours aujourd'hui parce qu'officiellement, l'enquête sur Vatileaks n'est pas terminée.A SUIVRE > http://fait-religieux.com/d_un_pape_a_l_autre/fin_du_pontificat/depuis_un_an_le_numero_deux_du_saint_siege_espionne_tout_le_vatican

Publié dans HISTOIRE DES PAPES

Commenter cet article