Le Pape veut que L'église sorte pour aller évangéliser .

Publié le par lecatholicismealalumieredelabible

  • BIBLIQUEST . ORG

    On nous dit que le nouveau pape veut que l'église cesse d'être une référence à elle-même et qu'elle sorte pour aller évangéliser. Les mots sont bons. Mais pour évangéliser, il faut soi-même jouir de l'évangile et connaître le vrai évangile. Ce qui fait de l'évangile une bonne nouvelle, c'est qu'un salut gratuit est accordé aux pécheurs qui ne le méritaient pas. Si l'église ne veut pas du salut par la foi, mais veut que les oeuvres soient nécessaires au salut, alors l'évangile n'est plus une bonne nouvelle, car il dépend de moi et de mes oeuvres, et non pas du Sauveur. Ce n'est même plus un évangile, comme le montre l'épitre aux Galates (1v6-7; 2v16). La doctrine classique de l'église catholique rejette même qu'on puisse être sûr de son salut. En outre une bonne partie de ses ouailles n'est même pas née de nouveau, spécialement du fait du baptême généralisé à tous pour les petits enfants; et si certaines ouailles sont quand même nées de nouveau, elles ne jouissent en tout cas pas du salut à cause de la doctrine de l'église sur le sujet. Le résultat est qu'elles sont dans l'impossibilité totale d'annoncer l'évangile comme bonne nouvelle. Il est à craindre que l'évangélisation dont parle le pape corresponde à un évangile qui n'est pas le vrai.
    L'église doit-elle être référence à elle-même ? Tout dépend ce qu'on entend par là. Dans son principe, cela est juste : la référence pour l'église, c'est Christ, c'est l'Écriture, ce n'est pas elle-même. Quand l'église se pose comme référence à elle-même, c'est typiquement le résultat direct de la tradition. Or le drame est que la tradition annule la Parole de Dieu (Matthieu 15v6), alors que l'église catholique l'a toujours mise au même rang que l'Écriture. Alors, ou bien le nouveau pape suit l'Écriture, et il renie toute la tradition de l'église ; ou bien il suit la tradition de l'église, et il renie les beaux principes qu'il cherche à mettre en avant.

    Sur les Jésuites, on relira avec intérêt «Les Provinciales» de Blaise Pascal

Publié dans INFOS

Commenter cet article